02.06.2017

Yammy, sacrée Mini-Entreprise de l’année!

Ce jeudi 1er juin 2017 a eu lieu, au Kinépolis Kirchberg, le 16ème Forum des Mini-Entreprises. Cette finale nationale a réuni les 15 meilleures Mini-Entreprises de l’année scolaire 2016-2017. Au total, plus de 500 élèves et 52 enseignants de 20 lycées ont participé à ce programme national. En tout 51 mini-entreprises étaient inscrites au programme pendant l’année scolaire 2016-2017, ce qui représente un record pour cette édition.

Le programme des Mini-Entreprises

Le programme des Mini-Entreprises de l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg favorise l’esprit d’entreprise des lycéens aux niveaux de l’enseignement secondaire et secondaire technique. Pendant une année, les élèves sont responsables d’une mini-entreprise dans laquelle ils sont amenés à prendre des décisions et à en assumer la responsabilité. Les mini-entreprises visent à stimuler l’émergence d’une culture entrepreneuriale auprès des jeunes en leur faisant découvrir les différents aspects de la vie d’une entreprise de l’assemblée générale constitutive jusqu’à sa dissolution.

Une journée inspirante

Le Forum est un évènement à sensations fortes. Organisé depuis 8 ans chez Kinepolis, partenaire du projet Mini-Entreprises, cette journée est une dernière chance pour les 15 mini-entreprises finalistes de convaincre les membres du jury que leur mini-entreprise est la meilleure de l’année.

Et cela débute à partir de 15h00 où tout doit être prêt pour l’ouverture au public et la visite d’évaluation du jury. Celui-ci vérifie, teste et questionne les connaissances des mini-entrepreneurs sur leur produit ou service. Une analyse minutieuse de chaque stand est effectuée.

La partie des présentations devant le grand public débute vers 17h15. Auparavant, Stéphanie Damgé, directrice de l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg a tenu à remercier tous les professeurs et volontaires pour leur investissement tout au long de l’année. L’asbl grandit et ce projet également. Avec 51 mini-entreprises c’est un nouveau record qui a été établi, souligne-t-elle. Charles Denotte, président de Jonk Entrepreneuren Luxembourg a quant à lui insisté sur les importants enseignements que retirent les jeunes mini-entrepreneurs toute l’année et qui les aideront, plus tard, dans leur vie professionnelle. Marielle Bruck, représentante du Ministère de l’Education nationale de l’Enfance et de la Jeunesse a réaffirmé le soutien du Ministère pour les activités de l’asbl. L’esprit entrepreneurial est une des clés pour développer notre économie et c’est dans cette voie qu’il faut poursuivre. C’est ensuite Claude Wagner, entrepreneur de l’année qui a inspiré les jeunes par sa présentation sud l’adn d’un entrepreneur. Chaque personne possède des points forts et des points faibles. En tant qu’entrepreneur il faut savoir les reconnaitre et les accepter et ensuite s’entourer des bonnes personnes pour faire grandir son projet d’entreprise. Il faut également mener vos employés en montrant le bon exemple.

Après avoir exposé leurs produits les élèves ont présenté devant plus de 200 personnes leurs produits/services et ce dans une limite de temps de 4min. La qualité des présentations était très élevée cette année, ce qui témoigne du professionnalisme et de l’investissement grandissant des élèves.

La remise des prix

La cérémonie de la remise des prix s’est tenue au Réimerwee. Environ 300 personnes du monde public et privé ; sponsors, coachs, directeurs d’écoles, professeurs, parents et élèves ; ont assisté à l’évènement.

Le jury de cette édition était composé des membres suivants :

  • Carole Retter, Jérôme Wiwinius, Richard Thibo, Pierre Even, Jean-Pierre Schmit, Fédération des jeunes dirigeants d’entreprise
  • Arthur Meyers, Professeur au Lycée Technique Agricole
  • Anne Leclercq, Directrice Manpower Luxembourg
  • Marie-Thérèse Kraemer, Directrice de la menuiserie Kraemer
  • Tom Retter, Gestionnaire de projet, Moskito
  • Jonas Bossau, Client executive, Citibank Europe plc, Luxembourg Branch
  • Mireille Schroeder, Professeur au Lycée Hubert Clément
  • Armand Juncker, Professeur à l’Ecole de Commerce et de Gestion
  • Claudine Konsbruck, Fondation Oekofonds

C’est finalement la Mini-Entreprise « YAMMY » du Lycée Technique de Bonnevoie qui a remporté le prix de la mini-entreprise de l’année parrainé par BGL BNP Paribas et a été nominée en tant que représentant luxembourgeois à la « JA European Company of the Year Competition » qui se déroulera du 11 au 13 juillet 2017 à Bruxelles. Ce concours européen des Mini-Entreprises rassemble les différents pays européens membres du réseau pour désigner la meilleure mini-entreprise européenne de l’année.

« Yammy » est composée de 6 élèves du LTB : Melissa Micanovic, Lola Schmitt, Pit Ziebart, David Iglesias, Sean Arnold, et Kevin Galvez. Ils ont développé des cartes-recettes de cuisine accompagnées de semences. Chaque carte comporte une recette (p.ex. « Bouneschlupp ») d’un de leurs restaurants partenaires au Luxembourg ainsi qu’un sachet avec les semences biologiques d’un ingrédient de base (p.ex. haricots). Sur le verso de la carte se trouvent des informations supplémentaires concernant l’ingrédient de base ou du restaurant partenaire.

Autres prix

Prix du meilleur produit/service                                                 Raschtbänk, LTA

Prix de la meilleure gestion financière                                       Raschtbänk, LTA

Prix du meilleur Business plan                                                   De Bëschwupp, LTA

Prix de la meilleure stratégie et action commerciale                 Lëtz Play, LCD

Prix du meilleur stand                                                                Yammy, LTB

Prix de la meilleure présentation                                                Yammy, LTB

Prix du développement durable                                                 Yammy, LTB

Prix spécial du jury                                                                     Cenergy, LCD

Prix Social Media                                                                       Yammy, LTB

Prix Innovation & Handwierk                                                     Re-Tech, E2C