20.04.2018

Finale My First Enterprise

La première finale du programme My First Enterprise (MFE) s’est déroulée le jeudi 19 avril dans les locaux de notre partenaire la Banque et Caisse d’Épargne de l’État au 19, Liberté. Environ 80 personnes ont assisté à cette première finale où 16 finalistes ont présenté leurs projets. Les élèves Gary Mosar et Félix Clement de la mini-entreprise « Comfi Chillows » ont également partagé leur expérience et sur tout ce qu’ils ont appris lors de cette année.

Un nouveau programme qui a trouvé son public
Le programme MFE a été lancé cette année et a immédiatement connu un franc succès avec 49 équipes inscrites, ce qui représente environ 200 élèves. Ceux-ci sont âgés entre 15 et 16 ans et fréquentent les classes de 4e de l’enseignement secondaire général et classique.

Pendant une période d’environ 3 mois, un groupe de 3-4 élèves disposant d’un capital de départ de 40€ essaie de le faire fructifier à travers une activité d’achat-vente de petits produits, un service offert ou bien une petite activité de production.

L’objectif du programme est de développer des compétences auprès des jeunes en leur permettant de travailler en groupe, gérer un projet ensemble, être en contact avec des fournisseurs et consommateurs et les préparer pour des projets futurs comme les  Mini-Entreprises par exemple.

Les 16 finalistes ont épaté les membres du jury
Les 4 membres du jury, Erny Huberty, Marketing Mangager chez Enovos, Jérôme Wiwinius, responsable clientèle grandes entreprises et relations internationales chez La Luxembourgeoise-Vie, Goy Grosbusch, directeur commercial chez Grosbusch et Jean-Luc Bermes, Chef de la Division PME et Promotions Immobilières – Service Corporate Banking auprès de la BCEE, ont été surpris par l’aisance et la qualité des présentations des différents groupes. « Présenter devant un public est quelque chose de très difficile. Je félicite les élèves pour leurs travaux et pour leur aisance sur scène, chapeau !», conclut Jean-Luc Bermes. Pour Jérôme Wiwinius cette expérience ne peut leur apporter que des points positifs. Ils apprennent à présenter mais aussi à mettre sur pieds un dossier exhaustif de leur activité.

Les meilleures équipes ont été récompensées
3 prix ont été attribués aux meilleures équipes. Pour déterminer les gagnants, les membres du jury se sont basés sur les dossiers remis au préalable, sur l’originalité du produit ou service soi et sur la présentation lors de la finale.

Le premier prix a été décerné à l’équipe L.E.S. Muffins du Lycée Aline Mayrisch. Laura Diderich, Ece Mutlu et Shamia Islam ont produit des muffins faits maison. Elles ont réalisé un bénéfice de 170 euros et vendu 125 muffins.

Le deuxième prix a été remis à l’équipe SockiSocks de l’École privée Marie-Consolatrice. Sabrina Morais et Tania Santos ont eu l’idée de donner une deuxième vie à des chaussettes pour en faire des peluches originales. Les membres du jury ont trouvé leur idée et leur produit très original.

Le troisième prix a été attribué à l’équipe Black & White Power du Lycée Technique de Lallange. Les trois élèves, Ana da Veiga, Julie Santos, Letitica Barbosa et Elsan Kozar ont eu l’idée de préparer des muffins faits maison et de les vendre à l’école. Ils ont vendu plus de 100 muffins et réalisé un bénéfice de 110 euros.