13.05.2015

Découvrez les gagnants du Young Enterprise Project 2015!

Le jeudi 30 avril 2015 a eu lieu la finale du « Young Enterprise Project » (YEP) organisé par l’asbl Jonk Entrepreneuren Luxembourg (JEL), en partenariat avec le Lycée Technique Ecole de Commerce et de Gestion et pour la première fois le Lycée Technique des Arts & Métiers.

Le YEP est un programme proposé par la JEL relativement jeune mais qui rencontre un succès grandissant. Avec 5 équipes en 2014, cette édition a pu compter avec la participation de 40 étudiants répartis en 8 équipes.

 

Le projet « Young Enterprise »

 

Proposé au niveau de l’enseignement supérieur il s’adresse aux jeunes entre 19 et 30 ans. Des équipes de 4 à 5 élèves sont formées au début de l’année scolaire. Ensemble, ils doivent réaliser un plan d’affaires à partir d’une idée innovante de produit ou de service.

L’équipe doit donc identifier une opportunité, mettre en place un business plan et étudier la faisabilité du projet avec le soutien de professionnels du monde économique. A la fin de l’année scolaire les projets sont présentés devant un jury composé d’experts du monde éducatif et du monde professionnel, des investisseurs potentiels. Les vainqueurs auront la possibilité de participer à un concours international.

 

Le projet Young Enterprise permet aux étudiants de développer des capacités entrepreneuriales nécessaires dans le monde du travail : créativité, persévérance, confiance en soi et esprit d’équipe en sont quelques-unes.

 

Un cru 2015 avec 3 équipes gratifiées

 

Déterminer les vainqueurs de cette édition fût particulièrement difficile. Beaucoup de projets innovants avec un réel potentiel d’aboutir ont été présentés. N’ayant que 5 minutes pour présenter, les élèves ont redoublé leurs efforts pour condenser un an de travail en si peu de temps. Convaincre et séduire les membres du jury, répondre à leurs questions souvent très pointues, étaient des difficultés auxquelles ils devaient faire face.

Le jury était composé de cinq personnes : Frédérique Gueth (Directrice Nyuko), Marc Hoffmann (Directeur Marketing Cactus), Djamel Fellag (Professeur au LTAM), Dominique Moeremans et Armand Juncker(Enseignants au ECG) et Lionel Dormann (Vice-Président, JP Morgan).

 

Les équipes gagnantes

 

L’équipe « Cut & Go » composée d’Ana Neves, Lee Baumann, Lena Fanczalski et Melanie Marques, a quant à elle remporté le premier prix avec une idée originale et inédite au Luxembourg. « Cut & Go » est un salon de coiffure sur roues. Une camionnette aménagée avec 2 coiffeuses, des produits de qualité où vous pourrez vous laisser couper les cheveux. Vous n’avez pas besoin de vous déplacer, c’est Cut & Go qui vient chez vous. Un service hautement personnalisé reposant sur la mobilité et la qualité des services. L’équipe « Cut & Go » défendra son projet lors de la finale européenne se déroulant à Lisbonne à partir du 1er juillet.

 

JP Morgan Award : L’équipe du projet « Food Truck – La cucina della Nonna » a décroché le « JP Morgan Award ». La viabilité du projet ainsi que la possibilité de toucher un grand nombre de personnes ont été déterminants dans l’attribution de cet Award. Le concept de l’équipe composée de Laura Morocutti, Cheila Fortes, Gianna Florio et Florian Winckel était le suivant : importer des aliments de qualité du sud de l’Italie, les retravailler et proposer un assortiment de mets italiens traditionnels dans un Food Truck. Ajoutez à cela un service traiteur de qualité et le concept est créé.

C’est avec cette idée qu’ils défendront leur projet lors d’une finale Benelux qui se jouera via Internet.

 

Cette année le jury a décidé d’attribuer un prix exceptionnel à l’équipe LEB Solutions composée de Thierry Meisch, Thomas Steinmetz, Marc Kintzelé et Max Nickels.

Ils ont imaginé un porte-clé intelligent capable de vous indiquer où se trouvent vos clés. « De Pierchen » est relié à une application Smartphone via Bluetooth. Il suffit de déclencher un signal sonore et visuel via l’application et on peut facilement retrouver ses clés.

Tous les gagnants remportent par ailleurs des heures de « Co-Working Space » dans les locaux du Nyuko.