09.12.2020

25 Entreprises d’Entraînement ont présenté leurs projets aux membres du jury

Première foire digitale des Entreprises d’Entraînement

Pour la 13ème Foire des Entreprises d’Entraînement (EE) nous avons innové et proposé, aux 400 élèves de 13 lycées, insérés dans le programmes Entreprises d’Entraînement, une version digitale de la Foire des EE.

Echangez et réalisez des transactions commerciales

Pendant la semaine du 7 au 11 décembre, la foire des EE a permis à 400 élèves de l’enseignement luxembourgeois de se rencontrer et de créer des alliances commerciales sur la nouvelle plateforme web www.cleefoire2020.lu.

Sur cette plateforme, les élèves, mais également d’autres publics ont pu se connecter et visiter les stands des entreprises d’entraînement. Chacun-e a pu ainsi échanger avec les élèves salarié-e-s de ces entreprises fictives et réaliser des transactions commerciales virtuelles.

Un jury évalue les élèves

Un jury composé d’expert-e-s du monde professionnel et du monde de l’enseignement a évalué les 25 équipes lors du mercredi 9 décembre.

Jean Toussaint – Chargé de Relations Entreprises, Spuerkees

Mireille Lux – Professeure, Lycée Robert Schuman

Judith Reicherzer – Coordinatrice médias – Lycée Aline Mayrisch

Klot Kieffer – Founder & Managing Director, Hype

Julie Riss – Senior Manager – Cross-Border Tax chez Deloitte Luxembourg

Paul Kohnen – Professeur au Lycée Classique d’Echternach

Différents prix ont été remis aux élèves

Le mercredi 9 décembre, Jonk Entrepreneuren Luxembourg a remis les prix suivants :

Le prix « Meilleur Dossier & Catalogue » et le prix de « l’Innovation » ont été remis à « Revival Food » du Lycée Technique d’Ettelbruck. Les élèves préparent et vendent leurs propres produits faits à partir de de légumes et autres aliments qui ne peuvent pas être mis en vente par les agriculteurs.

Le prix « Meilleure Vidéo & Campagne Marketing » et le prix « Développement Durable » ont été remis à l’équipe Be(e) Honey du Lycée du Nord. Cette EE vend des produits biologiques en relation directe avec les abeilles et leur production, tout en portant une attention particulière à l’importance de protéger cette espèce.

Le prix « Meilleure Pratique Commerciale » a été remis à l’équipe « Lët’zlokal » du Lycée technique de Lallange qui propose des boites en bois prêtes à l’emploi avec des fruits et légumes de saison, du lait et des œufs frais.

Comprendre le fonctionnement d’une entreprise grâce à un marché fictif

Au Luxembourg, le concept Entreprises d’Entraînement a été introduit en 2006 dans le programme scolaire. L’Entreprise d’Entraînement est, depuis lors, un cours dispensé dans l’enseignement secondaire général – régime de la formation professionnelle – division administrative et commerciale.

Les Entreprises d’Entraînement sont des entreprises fictives intégrées dans un réseau mondial constituant un véritable marché parallèle leur permettant d’entreprendre des actions commerciales entre elles en simulant au mieux le marché réel.

L’objectif de l’EE est de mettre en pratique les connaissances théoriques acquises dans d’autres cours et d’acquérir une vue d’ensemble du fonctionnement d’une entreprise. Des interactions entre les différents départements ainsi qu’avec les instances extérieures sont ainsi promues. C’est donc par la pratique commerciale que l’EE vise à préparer au mieux les jeunes au monde du travail. Les jeunes peuvent également profiter de diverses formations dans divers domaines, tels que techniques de vente, service à la clientèle ou encore le marketing digital.

La Centrale des Entreprises d’Entraînement

Depuis 2010, (JEL) a signé une convention avec le Ministère de l’Education nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, afin de prendre le rôle de la Centrale des Entreprises d’Entraînement. En tant que Centrale des EE, JEL a plusieurs responsabilités :

  • La simulation des rôles des instances qui n’existent pas sur ce marché fictif tels que le Centre Commun de la Sécurité Sociale (CCSS), la Banque, l’Administration des Contributions, etc. ;
  • La formation des professeur-e-s ;
  • Le maintien du concept au plus proche de la réalité possible ;
  • Le renforcement du lien entre le monde scolaire et le monde de l’entreprise