29.07.2021

Témoignage d’EDU-Reprint, gagnants de l’édition du Young Enterprise Project 2021

EDU-Reprint a remporté la 10e édition du Young Enterprise Project. Le projet des 4 élèves du Lycée Arts & Métiers a épaté le jury lors de la finale du 4 mai 2021. Au final l’équipe s’est distinguée parmi 22 équipes participantes. Nous leurs avons posé quelques questions pour en savoir plus sur leur aventure. 

 

Vous avez remporté la 10 édition du Young Enterprise Project. A vos débuts, aviez-vous imaginé que ce projet allait se développer en une réelle aventure entrepreneuriale ?

En proposant notre projet pour la 10ème édition du Young Enterprise Project, nous ne pouvions pas imaginer qu’au fur et à mesure l’idée de base d’EDU RE-PRINT allait enthousiasmer non seulement notre entourage et nos coachs, mais également attirer l’attention d’instances ministérielles ou encore de l’Oeuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte.

Votre projet sensibilise les jeunes à l’économie circulaire ? Comment vous est venu cette idée ?

Les déchets en plastique sont un problème et nous estimons que la meilleure façon de venir à bout de cette pollution, c’est de ne plus « consommer » du plastique. En même temps, on peut paradoxalement constater que la consommation de bouteilles de boissons en plastique semble augmenter de façon exponentielle. Il faut savoir que, malgré le fait que la grande majorité des consommateurs pratique déjà le tri sélectif pour leurs bouteilles en plastique PET, selon les chiffres publiés par VALORLUX dans son rapport annuel 2019, la répartition des fractions recyclées pour du plastique PET ne s’élève qu’à 6%.

Dès lors, nous avons développé le concept d’EDU RE-PRINT en prenant la problématique liée au recyclage de bouteilles PET comme point de départ. À petite échelle, nous avons comme objectif de centrer notre communication et nos actions sur les possibilités d’utilisation de nouvelles technologies, telle la transformation de bouteilles PET en filaments pour imprimantes 3D et leur réutilisation dans les établissements scolaires participants. C’est ainsi que nous voulons sensibiliser des jeunes de manière concrète à l’économie circulaire à partir d’un processus de recyclage participatif et interactif.

Quels sont vos projets pour le futur ? Est-ce que continuer dans la voie de l’entrepreneuriat, grâce à ce projet pourrait être une option pour vous ?

Toute l’équipe étant en dernière année de BTS, notre futur proche consiste à nous concentrer sur nos travaux de fin d’études respectifs, tout en consacrant une part importante à notre projet à la préparation de l’European Enterprise Challenge en juillet. Abstraction faite de l’issue, nous avons d’ores et déjà décidé de poursuivre l’aventure EDU RE-PRINT.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de cette année ?

Le fait le plus marquant pour nous était, sans aucun doute, avoir eu l’opportunité de développer une idée commune, de la transformer en projet structuré, avant de le présenter « en personne » devant un jury d’experts et de recevoir autant d’avis positifs.

Vous allez participer au EEC, European Enterprise Challenge qui est une finale européenne organisée par Junior Achievement. Quels sont vos objectifs ? A quoi vous attendez-vous ?

Pour la finale du European Enterprise Challenge, EDU RE-PRINT a comme objectif de continuer sur l’élan de notre victoire au YEP. La chance de pouvoir participer à la finale européenne en représentant le Luxembourg, nous donne l’occasion unique d’évaluer la solidité de notre projet sociétal et éducatif en compétition entrepreneuriale internationale. Plus concrètement, outre le fait de continuer le développement de notre expérience dans le domaine de l’entrepreneuriat, une de nos attentes est de nouer le cas échéant de nouveaux contacts pour développer par la suite nos partenariats.

Est-ce que vous recommanderiez ce programme à d’autres jeunes et pourquoi ?

Bien sûr, nous la recommandons de participer au YEP. Un grand nombre de jeunes ont d’excellentes idées, mais malheureusement encore bien trop souvent celles-ci restent sans suites concrètes. Or, le programme YEP permet justement, avec un coaching adapté, de concrétiser cette idée en la transformant en un projet « start- up », structuré sur base des principes de l’entrepreneuriat.

Découvrez la vidéo promotionnelle d’Edu Re-print: