29.06.2016

Un succès grandissant pour la 8ème édition des PM Awards

Le mardi 28 juin 2016 a eu lieu la finale des Project Management Awards 2016 à la chambre de commerce. Le projet, qui existe depuis 2008, récompense les meilleurs projets de la branche « Gestion de projet » dans les catégories culture, économie et social. Au niveau des curricula, ce programme est actuellement réalisé dans les classes de 12ème de la division administrative et commerciale du régime technique. Pour cette 8ème édition, 21 équipes de 6 Lycées ont participé à cette finale. L’évènement a rassemblé environ de 220 personnes dont 180 élèves, ce qui constitue un nouveau record.

Les élèves gèrent un projet de manière professionnelle

L’objectif principal est d’offrir aux élèves la possibilité de mener en groupe et sous responsabilité partagée, un travail concret. Après validation du projet par la direction du Lycée, les élèves s’occupent de la conception, de la production achevée ainsi que de la présentation publique de leur projet.

Les élèves sont également soutenus dans leur projet par un commanditaire issu du monde économique, culturel ou social. La gestion du projet s’effectue tout au long de l’année scolaire. Le but n’est pas d’inculquer aux jeunes tout le savoir-faire nécessaire afin de créer ou reprendre une entreprise, mais plutôt de les inciter à la prise en charge de soi, à la gestion d’un projet et de leur transmettre le goût du défi.

Il revient à chaque direction d’école participante de procéder à une sélection interne de leurs meilleurs projets et de postuler aux PM Awards pour l’une ou l’autre catégorie de prix. Tous les projets qui peuvent se prévaloir d’un commanditaire externe à l’établissement scolaire sont éligibles.

Chaque groupe est évalué de manière rigoureuse

Un jury, composé de membres du monde économique, analyse les projets sur base de critères bien spécifiques. La qualité du projet, son exécution, la structure du dossier soumis ou encore la présentation devant public ne sont que quelques critères utilisés pour évaluer chaque groupe. Le jury de cette année était composé de Christian Kaempff de Kaempff-Kohler, Paul Junck de la Fédération des Hôpitaux du Luxembourg, Muriel Morbé de la Chambre de Commerce et Charles Bassing de la Chambre des Métiers. Pour cette édition les élèves ont également été évalués sur base de leur présentation de projet.

Les projets gagnants

Dans la catégorie économique c’est le projet « One Muffin – One Smile » avec pour commanditaire Young Caritas qui a été primé. Babacic Dina, Honsic Lejla, Ibrahimovic Dzeila et De Jesus Marques Ruben du Lycée Technique de Lallange, ont produit et vendu des muffins personnalisés en vue de financer des jouets pour les enfants de réfugiés.

En ce qui concerne la catégorie sociale c’est « Een Häerz fir d’4 Patten » qui a remporté l’award. La classe de 12ème CG de l’Ecole Privée Sainte-Anne (Rosanna Conte, Heck Naomi, Teixeira Dilma, Dos Santos Laury, Georges Lara, Herren Conny, Lopes Vania, Dos Santos Julia, Gaspard Claude, Medina Melinda, Möller Joanne, Winandy Mireille, Dos Santos Jessica, Bourscheid Lena, Pinto Sara, Cruz Melissa, Martins Jessica, Saget Marina, Pinsch Nathalie, De Oliveira Caroline, Smeets Justine, Meyers Liz, Teixeira Rafaela) a organisé le marché aux puces de l’Association pour la protection des animaux de Schifflange. L’évènement fût un succès et les élèves ont pu remettre environ 4.000 euros à l’association.

Dans la catégorie culturelle c’est le projet « Dinner in the Dark», ayant pour commanditaire le restaurant Gergeskëller à Remerschen qui a gagné. Comme le nom l’indique cette équipe, composée de Tavares Lisa, Goorix Max, Martins Bruno, Jullien Loïc et Trierweiler Gary du Lycée de Schengen à Perl, a organisé un dîner dans le noir. Environ 30 personnes ont participé à cette expérience gustative unique et particulière.

Cette année le jury a décidé d’attribuer un prix spécial « Coup de Cœur » à l’équipe « Luxembourg – A home for everyone » du Lycée Technique de Bonnevoie. Katia Da Silva, Luc Wirtgen et Sharon Pesch ont réalisé une brochure pour faciliter l’intégration des réfugiés. Elle a été produite en anglais, arabe et perse et permet aux réfugiés d’avoir des informations sur des thématiques comme l’éducation, la culture ou simplement des informations sur la vie quotidienne au Luxembourg. Le commanditaire de cette brochure était l’association Hariko.