02.02.2020

Témoignage de l’alumni Felix Koepp

Felix Koepp, ancien participant aux programmes Job Shadow Day et Mini-Entreprises a récemment débuté son parcours professionnel après des études en économie et construction mécanique à la « Technische Universität München (TUM) ». Nous lui avons demandé de nous livrer ses impressions sur ces deux programmes et comment ceux-cie l’ont aidé 

Pendant mon parcours scolaire au LAML j’ai eu la chance de participer à deux programmes organisés par Jonk Entrepreneuren, « Job Shadow Day » et « Mini-Entreprises ».

En 2013 j’ai participé au « Job Shadow Day » au sein de l’entreprise « Kaempff-Kohler », ce qui m’a permis d’accompagner pendant toute une journée Mr. Christian Kaempff. Ayant grandi dans l’hôtel familial, le domaine de la gastronomie a toujours été très proche de moi et ce un vrai plaisir pour moi d’y passer une journée entière. On m’a accueilli de manière très chaleureuse et je me souviens encore qu’on m’a fait découvrir tout leur site de production à Niederanven et ce dès l’arrivée des marchandises, les étapes intermédiaires jusqu’à arriver au produit fini. J’ai également pu assister à une réunion où on a discuté d’un nouveau format d’emballage. Plusieurs prototypes ont été présenté et mon avis sur ceux-ci m’avait été demandé par M. Kaempf.

Cette expérience m’a permis de découvrir la signification du mot entrepreneur, ce que cela représente de prendre des décisions, diriger une équipe, avoir une vue d’ensemble de ce qui se passe et bien plus encore. Cela m’a rendu curieux et j’ai voulu en savoir plus sur l’esprit entrepreneurial. Aujourd’hui je peux dire que ce Job Shadow Day a fondamentalement influencé la suite de mon parcours scolaire.

C’est pendant l’année scolaire 2013/14 que ma classe de 2e a participé au concours « Mini-Entreprise ». Notre Mini-Entreprise, nommée « LANIE » était un lémurien qui était également notre mascotte. Notre commerce était basé sur la vente d’une bande dessinée conçue par un dessinateur professionnel et des élèves talentueux en dessin. Le livre enseigne au lecteur à réaliser ses propres bandes dessinées. De plus, pour renforcer notre image de nous avons développé des produits de « merchandising » personnalisés avec notre mascotte, comme des clés USB, des sacs écologiques en tissu et beaucoup plus encore.

En termes de développement de compétences, le programme « Mini-Entreprise » m’a énormément enseigné. J’ai appris à mieux travailler en équipe, à mieux dialoguer, communiquer plus avec les autres élèves et les professeurs, et il a soudé notre classe. Aujourd’hui encore, je suis un joueur d’équipe et j’aime travailler en groupe. En outre, j’ai appris à mieux m’organiser, car il faut être structuré dans le monde professionnel, je me sens également plus en confiance pour prendre la parole en public, car c’est un exercice que nous avons dû réaliser plusieurs fois pour présenter nos produits et notre entreprise, même si cela a été souvent difficile pour moi au début. A la fin du programme toute la classe a dû présenter, ensemble, devant un grand jury et public notre Mini-Entreprise, et je l’avoue cela n’a pas été facile. J’ai beaucoup aimé ce défi parce qu’il était très éducatif, intéressant et a permis que la classe se soit rapproché.

Rétrospectivement, ce projet m’a également marqué et m’a secrètement confirmé que je devais continuer dans cette voie. Lors de la cérémonie de remise des prix notre projet s’est vu décerner plusieurs prix, dont le prix de sympathie du jury, ce qui m’a motivé à continuer dans la voie entrepreneuriale. Nous étions tous très contents du succès de notre entreprise, on ne pouvait espérer mieux.

Au cours de mes dernières études, j’ai réalisé une étude de projet avec un bon ami dans une entreprise allemande réputée. Au sein de leur département marketing nous avons mis sur pieds une stratégie marketing afin d’élargir le spectre d’acheteurs. Les responsables ainsi que les chefs d’entreprise étaient très enthousiastes à propos de notre travail fourni. Nous nous sommes même vu proposer un emploi au sein de cette entreprise, offre que mon ami a accepté.

On peut donc en conclure que le bloc-notes n’est pas le seul moyen de gagner de l’expérience ou d’apprendre de nouvelles choses, car certaines choses ne s’apprennent pas dans les cours traditionnels. Je ne peux que recommander les programmes de Jonk Entrepreneuren, car ils élargissent votre horizon et vous pouvez apprendre beaucoup de choses qu’on apprend pas en classe.